Blog

‘​’TAKACHOUF’​’​ un BUZZWORD qui a ralenti une dynamique économique

Depuis la chute du pétrole, l’Algérie est entrée dans une ère appelée ‘’l’austérité’’, le gouvernement a appelé officiellement le peuple à adopter le ‘’ Takachouf ‘’ ou l’austérité, le gouvernement a pris des mesures pour réduire les dépenses, plusieurs grands projets ont été abandonnés, hôpitaux, grandes infrastructures, même si d’autre ont bien été maintenus étonnamment ! Mais il a aussi réduit la facture d’importation en durcissant les règles et lois liées aux importations de certains produits comme les voitures et produits de luxe. Bref ceci n’est pas le sujet de l’article, il s’agit de parler de l’IMPACT du mot ‘’ takachouf ‘’ qui à l’époque déjà avait fait rire certains et a été découvert par d’autre, peu à peu il s’est installé dans la vie des algériens et est devenu le buzzword que l’on entend un peu partout à la télé, sur les réseaux sociaux, dans la rue ou dans les administrations. TAKACHOUF

Définition du Buzzword, c’est un mot ou un terme qui à un moment ou à une période donnée est à la mode et qui désigne une nouveauté, il peut s’agir d’un produit ou d’une technologie ou bien d’un événement ou un concept, les buezzwords généralement disparaissent après un certain temps, d’autres surpassent la vague et peuvent durer dans le temps.

Ce qu’il faut savoir c’est que les buzzwords peuvent aussi être créés par des marques et des marketeurs en vue de booster des idées ou des concepts pas forcement novateurs et dans le but d’amener les gens à surfer sur la vague, on peut citer des mots phares du moment comme le ‘’ Selfie ‘’ ou encore ‘’  ‘’ flop ‘’ et ‘’ Top ‘’

Dans le domaine des nouvelles technologies et du digital on cite ‘’ UBERISATION’’ qui fait référence au modèle économique de l’entreprise UBER ou le ‘’ GROWTH HACK ‘’ qui désigne les nouvelles méthodes de gestion dans les stars up basés sur du hack en vue de booster leur croissance.

Malheureusement pour nous actuellement ‘’ Takachouf ‘’ n’est pas un buzzword qui crée de la croissance. Certes, la crise est bien là mais la spéculation avec ce terme l’a bien nourri, impactant réellement le comportement des individus et celui des entreprises.

L’utilisation de ce mot par les gens, les journaux et médias tout le temps et partout a crée un climat de méfiance dans le quotidien des personnes mais aussi dans le monde des affaires, semant le doute chez les entreprises à investir et chez les consommateurs à dépenser.

Pourquoi n’avoir pas lancé le mot ‘’‘’ istithmar’’ (investissement) ou bien ‘’ Akhdam’’ (travail) qui aurait donné aux entreprises le courage et la volonté de travailler plus, en recrutant plus pour produire plus et d’aller de l’avant au lieu de freiner une dynamique avec les restrictions budgétaires, la compression du personnel et une politique d’austérité pour le soi-disant maintien de l’entreprise.

Espérant voir ce mot disparaître rapidement de notre jargon pour ne pas engendrer une génération d’enfants ‘’ Moutkachifine’’ ou austères.

Idir Iharkouken

Growth hacking, un état d’esprit pour la réussite des start-up

Le  Growth haking est un ensemble de techniques visant la croissance d’une star up, utilisant essentiellement infographie, développement web ou mobile et analyse des résultats. Le but étant une ascension rapide grâce aux outils du marketing digitale qui sont des moyens à couts réduits par rapport à ceux du marketing traditionnel.

Parmi les premiers à avoir utilisé ces techniques de croissances, des géants du web 2.0 comme facebook et d’autres réseaux sociaux ou encore des les plates-formes comme AirBnB ont utilisé du growth haking pour la croissance exponentielle de leurs entreprises, des start-up partis d’un garage et qui ont maintenant des bureaux dans des grades de ciel dans différents pays du monde.

Ces techniques utilisées pour les sites ou plate-forme web visent l’attraction et l’acquisition du visiteur, le faire participer en réalisant une action comme une inscription qui le poussera sans doute à revenir une autre fois pour une commande et dans la continuité resté en contact, c’est les techniques inbound Marketing.escalier

Mais l’élément fort pour un Growth haking réussit est la capacité d’analyse des résultats et l’adaptabilité, le growth haker doit trouver une issu à chaque obstacle qui bloc la monté de l’activité de l’entreprise en analysant minutieusement l’idée et son efficacité dans l’environnement cible et  les facteurs risques qui menace son succès .

 

Petite précision, les principes du growth haking lié au processus de développement et la croissance d’une entreprise ne sont pas nouveaux et existaient même avant l’avènement du digital, mais ce qui fait la différence c’est la capacité d’une start-up à monter  vite profitant des nouvelles technologies numériques et des compétences techniques pour créer un produit révolutionnaire ou se démarqué des concurrents par un produit qui apporte une valeur ajoutée.

Pour citer un exemple concret en Algérie, Ouedkniss à mon sens est une start-up qui a bien réussis et qui à utiliser un temps soit peu du growth haking pour sa croissance en créant un site d’annonces différents  de ceux qui existaient à l’époque et qui arrive à viraliser son produit et à se distingué dans l’environnement web algérien.

Vous aussi, entrepreneurs et fondateurs de start-up l’état d’esprit du growth haking peut être salutaire pour la croissance de votre entreprise.

Vous pourrai en savoir d’avantage sur des blogs connus comme blog du modérateur ou blog e-marketing

Restons en veille  de la transformation digitale, l’innovation continue …

 

Idir Iharkouken

 

Le Big Data c’est vous connaître pour mieux vous servir

Vous savez sans doute que sur internet maintenant tout est enregistré, j’entends par là les données, vos données, tout ce que vous tapez ou vous cherchez, les sites que vous consultez. Depuis l’explosion d’Internet, les données sont partout. Elles sont captées, enregistrées et stockées, c’est ce qu’on appelle le big data, en français c’est ( Grandes données ou méga données )

Les questions qui se posent :

Quelles sont ces données et comment sont-elles utilisées ? big-data-alcomnet

L’idée générale du big data, c’est d’enregistrer beaucoup et le maximum de données possible.

Voici un tableau réalisé par le magazine fortune qui démontre la progression du big data au cours de ces dernières années,

Ce sont les volumes des données enregistrées dans le monde entier

Période

Volume

2003

Il s’est enregistré 5 exabytes de données en tout

(5 EB ou 5Eo = 5 millions de Tera Bite ou To)
(5 milliards de GB) voir « ko Mo Go To Po Eo Zo Yo …«

 en 2011

 5 EB étaient produits en 2 jours

 en 2013

 5 EB étaient produits en 10 minutes

Nous constatons que la progression du stockage des données récoltées sur internet a connu une hausse spectaculaire en un court laps de temps.

Quelles données et pourquoi faire ?

Toute et n’importe quelle donnée est susceptibles d’être enregistrée via internet. L’objectif de cette récolte de données est de mieux connaitre le consommateur pour pouvoir lui proposer des produits à vendre ou des services améliorés, toujours plus adaptés à ses besoins.

Grâce au big data, les produits proposés seront ciblés plus finement et en fonction de critères personnalisé  à chaque consommateur.

Voici quelques exemples d’où ces données sont récoltées

Ça a commencé avec les :

  • Les mails ou messages que vous envoyez ou recevez

  • Les sites web que vous visitez,

  • Les applications mobiles de vos tablettes et smartphones,

Maintenant ça s’étend aux

  • Gps

  • Les machines, appareils et objets connectés en temps réel ou à un moment donné à internet comme par exemple les maisons connectées grâce à la domotique,

  • Les alarmes auto ou domestiques

  • Les électroménagers

  • Etc… objets qui seront connectés   d’où le future web 3.0

ou ( IOT  internet of things en francais  IDT  Internet des objets )

Enfin, pour répondre à la question de comment sont-elles utilisées, voici un exemple :

Imaginons que vous êtes sur un site e-commerce genre Amazon, et que vous commandez un appareil photo numérique, le site vous propose un choix de carte mémoire, car vous en aurez besoin puisqu’il sait que vous êtes un accro de la photo, il sait aussi que vous avez un compte instgram très actif.

Pour cette carte mémoire, il ne vous propose pas n’importe qu’elle carte, Il vous propose une carte adaptée à vos besoins, le même modèle de carte acheté par plusieurs personnes qui ont acquis le même appareil photo que vous et qui ont optés pour cette carte, la proposition est alors ajustée à vos besoins.big data algerie alcomnet

Mais le big data n’est pas utilisé uniquement à des fins commerciales,  il est utilisé dans tous les domaines, économie, santé, éducation etc…

Voilà comment chaque clic sur un site, chaque j’aime sur une page, chaque photo postée ou chaque phrase écrite sur internet est sauvegardée, analysée et utilisée pour mieux nous connaitre et par conséquent mieux nous servir

Restons en veille  de la transformation digitale, l’innovation continue …

Idir Iharkouken

Le point DZ en point de mire

La gestion des noms de domaine sous « .dz » confiée à une autorité de régulation aux prérogatives élargies

L’attribution des noms de domaines algériens sous “.dz” aux sites internet sera confiée à l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT) dont les prérogatives seront élargies, indique l’avant-projet de loi sur la poste et des communications électroniques dont le HuffPost Algérie détient une copie. logo-dz

“L’autorité de régulation définit les politiques de gestion, d’administration et d’attribution des noms de domaines nationaux”, stipule l’article 101 du texte qui sera débattu prochainement au parlement.

Il indique également que l’autorité de régulation peut déléguer cette mission à des registrars, des entités gérant la réservation des noms de domaine internet.

La gestion du “.dz”, jusque là effectuée par le CERIST (Centre de Recherche sur l’Information Scientifique et Technique), a donné des résultats modestes comparée aux pays voisins. En novembre 2016, l’Algérie, avec moins de 6000 sites sous le nom de domaine national (.dz), est largement derrière le Maroc (.ma: 56 900), la Tunisie (.tn: 33 700) ou encore la Libye (.ly: 12 400).

La performance du CERIST sur ce front a longtemps été critiquée par les experts. Comparée au “.com” dont l’enregistrement en ligne se fait en quelques seconde, la gestion bureaucratique, comme la demande d’un registre de commerce pour attribuer un nom de domaine national, figure parmi les raisons citées de ce retard.

“Vu que le secteur des TIC vit une situation de marasme, le développement du « .dz » ne peut pas connaître un meilleur sort », affirmait déjà en 2013 l’expert des TIC Younes Grar sur Maghreb Emergent.

L’avant-projet de loi sur la poste et des communications électroniques, en confiant la gestion du “.dz” à l’Autorité de régulation, compte apporter de la “flexibilité” pour enrichir le contenu numérique algérien.

L’ARPT, créée en 2000, aura aussi comme nouvelles missions d’approuver les offres de dégroupage de la boucle locale d’Algérie Télécom et d’accès aux réseaux. Elle sera également chargée de veiller au respect des droits des abonnés par les opérateurs et au respect de ces derniers des dispositions légales notamment relatives à la « cybersécurité », selon l’avant-projet de loi.

lire d’article depuis sa source 

NB : il faut savoir que Kdconcept registrar accrédité détient la palme des opérateurs privés qui ont enregistrer le plus de nom de domaine au point dz (nic.dz) pour le compte des entreprises publics et privés en Algérie, il est aussi l’initiateur de compagne de sensibilisation et à réalisé en collaboration avec Alcomnet un site web dédié pour le point dz que nous vous invitons a consulter www.lepointdz.com  

Le Marketing de contenu… est Roi

Il y’a tout juste 20 ans, en 1996 bill Gates avait publié un article avec pour titre ‘’ le contenu est roi ’’ prédisant le future du web basé sur le contenu mais pas n’importe lequel, un contenu permettant au web de faire partie de la vie des gens  et capable d’améliorer leurs quotidien.

Aujourd’hui et dans le l’écosystème web2.0, les consommateurs sont submergés au quotidien par la publicités des marques qui leurs propose des produits ou services, via le site web de la marque, sur leurs boites email ou sur le fils d’actualité d’un réseau social, ces actions d’influence qui deviennent de plus en plus envahissantes ou inappropriées, ont obliger les professionnels du marketing à trouver de meilleures façons d’attirer l’attention des consommateurs et susciter leurs intérêts, cette méthode utilise les mêmes canaux de communications mais d’une manière plus subtile et organisé,  mettant au centre d’intérêts un contenu de qualité, c’est ainsi qu’est le  né le marketing de contenu Algerie 

Qu’est-ce que le Marketing de contenu?le-marketing-de-contenu-en-algerie

Définition sur Wikipedia : « Le marketing de contenu, appelé parfois aussi stratégie éditoriale, est une stratégie marketing qui implique la création et diffusion, par une entreprise, de contenus médias afin d’acquérir de nouveaux clients. »

En résumé, Le marketing de contenu est une façon réfléchi de communiquer avec le consommateur en lui procurant de l’information utile qui suscitera son intérêt pour la marque ou ses produits et qui valorise son expertise dans ce domaine,

La marque crée et publie de l’information pertinente sur leur site web ou via les autres canaux sous différentes formes : articles de blogue, présentation, livres électroniques, newsletter, video  etc…

Ce contenu doit émaner d’une stratégie éditorial, offrant de la matière pure et  original et qui doit servir à fournir au lecteur, de l’information pertinente et utile au bon moment et à travers toutes les phases de la relation client, de l’approche initial qui est d’attirer son attention, jusqu’à la fidélisation après l’achat .

Pourquoi faire du marketing de contenu ?

Faire du marketing de contenu vise  à :

  • Solidifier l’image de marque :  en utilisant du contenu pertinents, la marque répond à un besoin général et abstrait, qui est un contenu de qualité au lieu d’un contenu vendeur et promotionnel, un contenu qu’elle véhicule au nom de la marque, destiné aux consommateurs,  et qui lui sera associé dans le but de renforcer son image et la différenciée des autres.

 

  • Création de prospects ciblés:  ensuite les prospects, ces derniers naissent de la  régularité à diffuser du contenu de qualité pour capter leurs attention, ce contenu régulier viendra se positionner sur les moteurs de recherche pour être trouver lorsque les potentiels cibles rechercheront une information et qui sera lié de près ou de loin aux produits de la marque
  • Répondre ajustement à un besoin : l’utilisation d’une stratégie de contenu nécessite avant tout de connaitre ceux à qui s’adresse la marque et à quelles fins (pour qui et pourquoi ?) identifier l’audience permet d’offrir le contenu approprié à ce qui on en besoin ou à ceux qui sont susceptibles d’être intéressé.

 

Aussi, il faut définir les objectifs d’un contenu publié et dans quel but au lecteur d’une part, c’est-à-dire,  pour attirer de l’attention vers la marque? Pour répondre à un besoin ? Pour vendre ? Ou pour nouer une relation client ?  Et d’autre part à la marque, pour augmenter le trafic sur le site web et optimiser son référencement ou pour fédérer une communauté engagé sur les réseaux sociaux ?

 

  • Réaliser un acte commercial de qualité:  réaliser une vente c’est bien, réaliser un vente de qualité c’est mieux. si au bout d’une stratégie de contenu, le client achète le produit ou le service de la marque avec conviction que c’est ce dont il a besoin c’est le résultat d’une stratégie qui a porté ses fruits

 

  • Pérenniser la relation avec le client: Communiquer, dialoguer et interagir avec le lecteur vise à garder un lien fort avec lui et  créer une sorte de fan attitude et surpasse la relation client traditionnelle

 

Comment le faire ? 

  • Mettre en place une stratégie : ou définir des manœuvres pour piloter la création des contenus marketing sur le site web, blog, les réseaux sociaux ou dans les compagnes mailing, une stratégie propre la charte éditoriale de la marque et adaptée à son audience type
  • Se différencier des autres marques concurrentes en diffusant un contenu unique et original qui attire l’attention des lecteurs pour la différencié de la concurrence 
  • Choisir judicieusement les sujets ou trouver les thèmes qui intéressent les lecteurs  et en parler en s’impliquant et en donnant l’opinion de  la marque
  •  Varier le type de contenu et la façon de présenter

          > Images : photo réel ou illustrative

          > Vidéo : vidéo de présentation, démonstration, exemple, reportage témoignage …

          > Texte : articles, communiqué, sondage, études

Le format est aussi important de par sa capacité à attirer le lecteur ; exemple poser la question (comment élaborer un article pertinent ?)  Ou encore une méthode qui attire beaucoup, ‘’ la liste ‘’ (10 raisons pour lesquels vous devriez utiliser avoir un site web)

  • Etre régulier pour garder le lien une fréquence de publication sur différents supports et via différents canal est important pour rester présent près du lecteur et maintenir le lien et sa durabilité.

 

Pour conclure, je dirai qu’avec le développement exponentiel du digital, le marketing de contenu devient maître de la brand-content-article-blog-alcomnete-communication d’une marque sur le web. il est de plus en plus un moyen efficace pour veiller à la bonne e-réputation, le contenu utile et pertinent qu’elle diffuse pour ses lecteurs augmente sa notoriété et valorise son expertise et créer une relation de confiance, fiable et durable avec ses clients ou prospects.

 

 

Idir Iharkouken

Manager

Amorcer la communication de son entreprise sur Facebook

 

L’enjeu que représente les réseaux sociaux n’est plus à prouver; la question de  »faut-il s’y inscrire » ?  Ne doit plus être posée.

Aucune entreprise ne devrait rester à l’écart de ce vaste monde du social media ! Celles qui hésitent encore à y plonger sont comme l’exemple du vendeur de parapluie qui se demande en un jour d’hiver pluvieux s’il doit ouvrir sa boutique ou pas !!

La réponse est évidente, OUI toutes les entreprises doivent être présentes sur les réseaux sociaux.

 

gestion-de-page-facebook-en-algeriePour les autres sociétés, la question ne se pose plus,  elles ont tout compris à cette transformation digitale; elles y sont , et elles y mettent les moyens,  et ont établi une stratégie social media conduite par un ou plusieurs Community Managers obéissants à un Plan d’Action, respectant une Charte Editoriale , animant et fédérant une Communauté fans autours de la Marque.

C’est le cas en Algérie, ou de plus en plus de marques Algériennes s’arrachent leur place sur les réseaux sociaux au vu des retours bénéfiques que cet outil engendre ;  Facebook détient le podium étant le réseau social le plus utilisé sur tous type de supports au monde. ‘‘Ordinateur  tablettes, ou mobiles’’.

Que ce soit pour soigner son image ; affirmer la notoriété de la marque ou montrer ses performances, c’est évident que quand il s’agit d’accroitre le chiffre d’affaire par la vente d’un produit, Facebook à son  RSI  (retour sur investissement).

C’est un grand pas pour les nouvelles marques ou entreprises Algériennes qui ont opté pour une communication accrue sur Facebook  afin de se faire connaître ou faire découvrir leurs produits, mais cette communication reste anarchique en l’absence d’un plan d’action qui s’accorde avec leur chaine de valeur.

Ce qu’il faut savoir avant d’amorcer sa vie professionnelle sur Facebook, c’est de se doter d’un plan stratégique, ce plan doit obéir à des objectifs, ces objectifs ne doivent pas être disproportionnés mais atteignables, ilsv doivent être définis, car une fois fait, les chances d’avoir un bon plan de communication sur Facebook sont doublées, ce plan représente les actions quotidiennes, les entreprises en vue de séduire les fans potentiels, avec des publications intéressantes, pratiques, utiles afin de susciter l’intérêt au partage; que ce soit collaborateurs, amis ou famille…

Mais pour maintenir cette stratégie, un travail quotidien de veille, d’animation et de dialogue avec la communauté est indispensable pour réussir à fidéliser ses fans et marquer leurs esprits.

Dans ce contexte, Alcomnet à crée au sein de sa structure le service Community Management ou gestion des communautés sur les réseaux sociaux, avec le slogan ‘’ Montrez-vous, Ecoutez les, parlez leurs, ils sont désormais là ‘’

 

Idir iharkouken

Manager Alcomnet